The Old Operating Theatre

Situé dans le grenier de l'église de Saint Thomas, le Musée de l'Ancien Bloc Opératoire (The Old Operating Theatre) dévoile les horreurs de la chirurgie expérimentale qui a eu lieu dans le bloc opératoire le plus ancien du pays.

L'Hôpital de Saint-Thomas

Les premières mentions historiques relatives à l'hôpital de Saint-Thomas remontent à l'an 1215. Il s'agissait d'un monastère où les moines augustins accueillaient des malades dans la misère pour les soigner. À l'époque de la Réforme, le monastère a été dissous mais a rouvert ses portes en 1551.

À la fin du XVIIème siècle, l'hôpital et l'église ont été reconstruits, et c'est en 1822 que l'herboristerie a été aménagée pour servir de bloc opératoire, le premier du Royaume-Uni. Cette salle a été le lieu d'opérations au taux de mortalité extrêmement élevé en raison des mauvaises conditions d'hygiène et des techniques employées. En 1862, l'hôpital a été transféré dans le quartier de Lambeth. Dès lors, l'ancien bloc opératoire est resté fermé, tombant dans l'oubli jusqu'en 1957.

Patients de l'ancien bloc opératoire

Les patients de l'hôpital étaient des personnes pauvres qui n'étaient pas en mesure de payer des opérations, ce qui explique pourquoi ils acceptaient que l'on expérimente sur leur corps. Les riches patients avaient la « chance » d'être opérés avec moins de public, habituellement sur la table de la cuisine de leur propre maison. 

De 1822 à 1847, les opérations étaient réalisées sans anesthésie, mais l'on essayait tout de même d'endormir les patients avec de l'alcool ou de l'opium. À cette époque, les chirurgiens ne se lavaient presque pas les mains avant et après l'opération, leur blouse était pleine de crasse et le sang qui coulait sur le sol était récupéré à l'aide de copeaux de bois, tandis que les étudiants en médecine s'agglutinaient autour des infirmiers pour ne perdre aucun détail de l'opération.

Le musée

L'une des attractions principales du musée est le bloc opératoire le plus ancien du pays, construit en 1822. Vous pourrez y observer une table en bois rudimentaire entourée de gradins.

Le musée présente une exposition saisissante qui révèle les horreurs de la médecine et de la chirurgie avant de connaître les grandes avancées de la science moderne. Vous pourrez y découvrir les instruments utilisés en ce temps pour réaliser des amputations et autres opérations.

L'exposition en profite également pour illustrer le type de pratiques employées dans les monastères à l'époque médiévale, en passant par l'hôpital de Saint-Thomas et l'hôpital pour les enfants Evelina.

De petite taille mais riche en histoire 

Le musée rapporte un fidèle témoignage sur l'atroce qualité de vie des siècles derniers. Bien que le lieu où est situé le musée soit restreint, l'espace est très bien optimisé et relate l'histoire de toutes les personnes qui sont passées sur la table d'opération de l'ancien hôpital ; de quoi susciter la curiosité des visiteurs.

Horaires

Du mardi au dimanche de 10h30 à 17h00.
Fermé du 15 décembre au 5 janvier.

Prix

Adultes: £6,50.
Etudiants : £5.
Moins de 16 ans : £3,50.
Entrée gratuite avec le London Pass.

Transport

Métro : London Bridge, lignes Northern et Jubelee.
Bus : lignes 17, 21, 22a, 35, 40, 43, X43, 47, 48, 133, 344, 501, 505, 521, P3, P11, E1 et D11.

Lieux à proximité

The Shard (90 m)
HMS Belfast (510 m)
The Monument (614 m)
Mairie de Londres (629 m)
Shakespeare's Globe Theatre (745 m)